FANDOM


Freecompany

Les grandes compagnies, impliquées à part entière dans le commandement de l'Alliance éorzéenne, essuyèrent de lourdes pertes lors de la bataille de Carteneau. Il y eut les pertes liées au combat avec les Impériaux lui-même, d'une part, mais surtout les importants dégâts qui ont suivi la chute de Dalamud et le courroux du Primordial Bahamut, qui firent de nombreux morts et disparus.

Dans la grande confusion qui suivit le terrible conflit, de nombreux soldats furent considérés comme déserteurs, portés disparus, ou ne regagnèrent simplement jamais leur unité, traumatisés par les terribles événements dont ils avaient été témoins. Les grandes compagnies se virent contraintes de revoir leurs structures.

C'est dans ce contexte qu'elles décidèrent, avec accord du comité de l'Alliance éorzéenne, de réincorporer plus activement les aventuriers dans leurs rangs pour assurer la relève, en leur octroyant l'autorisation de former des compagnies de mercenariat indépendantes sous le nom de "compagnies libres". Ce système permettait de faire appel à un nombre ajustable d'unités supplémentaires au moment voulu, recrutées à l'échelle de chaque compagnie libre, le tout avec un faible coût de gestion administrative.

Les grandes compagnies ayant souhaité rendre ce système aussi flexible que possible, ces compagnies libres peuvent recruter des aventuriers d'allégeances diverses, l'idée étant que l'intérêt des missions effectuées au nom de la compagnie dépasse les allégeances personnelles. Cependant, le but final de ces organisations étant de renflouer les rangs des grandes compagnies, ces dernières limitent l'adhésion aux aventuriers déjà enrôlés dans l'une d'entre elles.

Toutes les pages (5)