FANDOM


 Clan du Coeurl Noir
CN-blason
  Description
Affiliation Non-affilié
Résidence Nogyôkaze
URL du forum http://clancoeurlnoir.forumactif.com/
CN-presentation

Le Clan du Coeurl Noir fût forgé à la naissance du village de Nogyôkaze il y a de cela deux-cent quarante-sept années par trois familles Domienne. Suite à une décision commune, la plus puissante famille disposa du pouvoir et Kuraiken no Shonoyo devint le premier Daimyô du Clan. Durant de longues années, le village prospèra autant que le clan, atteignant aisément le milliers d'habitants ainsi qu'une puissance militaire non-négligeable malgré sa position de clan mineur. Malheureusement, lorsque l'Empire vingt conquérir l'Orient il y a vingt-cinq années, le Clan vint à sombrer sur lui-même, alors proche de devenir un clan majeur, celui-ci prit un énorme contre-coup lorsque l'Empire parvint à prendre le contrôle de leurs terres, ne redevenant qu'un simple clan mineur, leur armée ayant été anéantie quasi dans sa totalité. Plus récemment, il y a trois années, l'Empire décida d'anéantir la famille du Daimyô, pour ainsi faire taire tout mouvement de révolte. Néanmoins, seul le fils héritier parvint à fuir Nogyôkaze et à voyager vers l'Occident afin de revenir plus tard avec l'espoir de libérer le Clan et le village. De là, Fukimasu no Mokite devint le régent du Clan en attendant le retour de leur Daimyô.


CN-geographie

Situé au sud-est de Dôma, à mi-distance entre la capitale et la Mer de Rubis, le village se trouve à flanc de montagne, forgé à même la roche, la majorité des battisses étant faites de pierres avec des toits en chaume. Une rivière passe à quelques yalms de là, permettant un apport majoritaire en poisson pour le village. Malgré cela, la plus grande ressource du Clan reste ses plantations. La famille Fukimasu, experts en cultures à l'époque de la création de Nogyôkaze, fit construire à même la roche les agricultures des rizières, permettant une hydratation naturelle des cultures sur plusieurs étages, les plus élevés et humides étant destinés au riz, et, les moins humides et plus exposés au soleil pour les autres cultures céréalières. Ces cultures permettent de subvenir intégralement aux besoins du Clan ainsi qu'à revendre ces ressources aux clans majeurs et plus particulièrement pour leurs armées. Mais désormais, le village ne compte plus qu'une petite centaine d'habitants et des rizières en petite quantité, tout juste nécessaire à leur survie. L'Empire ne faisant qu'augmenter les taxes appliquées à Nogyôkaze, sur le déclin total.

CN-liaison


CN-traditions

CN-parchemin

Plusieurs traditions semblent importantes dans le village de Nogyôkaze. Outre la culture importante au sein du village, deux choses importantes ressortent de ce Clan en déclin :

- Le Kontorôru Kaze, ou l'art de contrôler le vent, Peu après la création du village de Nogyôkaze, une vénération vint à naître au sein du Clan. Celle-ci était destinée à Shina-to-Be, la maîtresse du vent, qui vint à devenir la seule et unique "religion" officielle au sein du village. Ce n'est que quelques années plus tard, à la transmission du pouvoir de chef de clan à Kuraiken no Kuzaze, que la Kami vint à offrir le don du vent à ses enfants. Au sein du Clan, seul le garçon le plus âgé de chaque génération de la famille Kuraiken peut diriger le Clan ainsi que le village. La transmission de pouvoir se fait dès lors que le Kontorôru Kaze change de propriétaire. Ainsi, une seule personne contrôle le Kontorôru Kaze intégralement, le Daimyô du Clan. Néanmoins, une affinité avec le Vent au sein du Clan permet l'apprentissage de la magie élémentaire liée au vent plus rapidement et dans toutes les compétences. Ainsi, il n'est pas rare de voir de simples citoyens user de quelques pouvoirs faibles du vent afin de les aider dans leurs tâches quotidiennes, comme pour pousser l'eau des rizières afin d'inonder les rizières inférieures. Néanmoins, tous les adeptes du Niten Ichi, la seconde tradition importante au sein du Clan, maîtrise le pouvoir du vent lié à leur pratique spécifique du Daisho. Il se dit dès lors que les Samurai du clan sont aussi agiles et rapides que le vent lui-même, que leur capacité au combat n'a d'égal que le vent tranchant.

- Le Niten Ichi, "Deux ciels en un" ou l'art du Daisho, De nombreux Samurai en Orient utilisent le katana seul, ou, le Daisho séparément. Néanmoins, la culture de Nogyôkaze impose que chaque Samurai puisse utiliser les deux armes de son Daisho. C'est ainsi ce que l'on nomme comme étant le Niten Ichi, une particularité du Kenjutsu, la voie du sabre. Cet art martial apprend donc à ses utilisateurs à utiliser le Katana et le Wakizashi en même temps, en tant que double-lame, ainsi que les bases du Jitte, du Bô et du tantô. Cette apprentissage se fait dès le plus jeune âge, débutant aux environs des quatre années de l'enfant. Le Niten Ichi étant avant tout une philosophie de combat, il est nécessaire que l'apprentissage se fasse dès les premières réflexions de l'élève. Décrit comme étant un fort courant de pensée, le Niten Ichi repose principalement sur le Go rin no sho, un ouvrage écrit il y a de cela quelques siècles par un grand samurai Domien forgeant une nouvelle façon de combattre que ce soit en combat personnel ou dans la guerre en générale. Néanmoins, le Go rin no sho impose aussi l'application du Bushido du Samurai, et, permet de par ses lignes d'apprendre le Niten Ichi.

Ainsi, les utilisateurs du Niten Ichi du Clan du Coeurl Noir sont bien souvent redoutés pour leur rapidité et agilité d'attaque plus que pour leur force pure, le vent étant une aide majoritaire pour chaque Samurai de Nogyôkaze. Ils sont aisément reconnaissables à certains détails comme leur impassibilité constante en public, ne dégageant aucune émotion superficielle ou qui ne soit d'aucune utilité. Néanmoins, cela ne fait pas d'eux des hommes insensibles, bien au contraire, ils misent majoritairement sur l'honneur et leur capacité à pouvoir dominer un combat par le mental et les émotions. De plus, pour le go rin no sho, le centre de l'âme et du corps se trouve au niveau du ventre, ainsi, là où la majorité croise ses bras sur le torse, les Samurai de Nogyôkaze croisent leurs bras sur leur ventre afin d'apprécier une forme de protection.

CN-liaison


CN-familles
CN-village



Le Clan du Coeurl Noir se distingue désormais par trois familles traditionnelles ainsi que l'entrée récente de la famille Mikazuki dans le Clan.

- Kuraiken, Daimyô de génération en génération, ils sont les dirigeants de toutes les castes du village, que ce soit militaire, sociale, artistique ou économique. Chaque enfant né garçon profite d'un don des Kamis locaux permettant la maîtrise de l'élément vent ainsi que d'un apprentissage extrêmement dur pour obtenir le titre de Menkyo de Niten Ichi, permettant ainsi la formation des Samurai du Clan dans un cadre extrêmement strict. Traqués par Garlemald il y a de cela trois années, il ne resterait d'après les rumeurs que très peu de survivants, dont seul un peut prétendre au titre de Daimyô, Kuraiken no Shonae. Ce dernier serait d'ailleurs le dernier Menkyo du Niten Ichi de Nogyôkaze, gardant ainsi les secrets de cet art martial pour lui et ses membres du Clan jusqu'à son retour à son village pour le libérer du joug de l'Empire.

- Fukimasu, maîtres dans l'art de faire prospérer d'énormes cultures, ils ont taillés les cultures du village de Nogyôkaze à même la roche, permettant une hydratation naturelle des cultures sur plusieurs étages, les plus élevés et humides étant destinés au riz, et, les moins humides et plus exposés au soleil pour les autres cultures céréalières. Depuis la traque des Kuraiken, Fukimasu no Mokite tient les rennes du village et du Clan, priant secrètement le retour de leur Daimyô avec de bonnes nouvelles.

- Saberukaze, cette famille est celle qui a formé durant de maintes générations les soldats, cavaliers et archers du Clan, permettant ainsi de prodiguer une défense solide au village, et, ainsi, de pouvoir aider au mieux ses alliés. Malheureusement, elle est la famille ayant le plus souffert de l'invasion Garlemaldaise, étant pratiquement exterminée afin de ne laisser aucun moyen de rébellion au Clan.

- Mikazuki, dernière arrivée dans le Clan grâce à l'obtention du titre de bras-droit du Clan par Miharu Mikazuki, cette famille, anciennement clan, se distingue majoritairement par le fait qu'aucune certitude ne témoigne de restes du Clan en Doma depuis l'invasion de l'Empire, famille d'ailleurs recherchée par ce dernier pour trahison. Néanmoins, la famille Mikazuki semble avoir des souches certaines Domienne malgré le nombre de miqo'te peuplant les restes de ce clan. La famille Mikazuki ne semble pas s'intéresser à un seul art martial, mais est plutôt touche à tout, malgré leur excellence dans le pugilat et l'art de Rhalgr, et, disposent dans leur majorité de base dans la magie élémentaire.

CN-liaison


CN-rejoindre

Depuis son activité récente en Eorzea, en rejoignant l'Alliance Othardienne ou en créant un début d'alliance avec la Fraternité, le Clan recherche indirectement de quoi compléter les rangs des leurs afin de viser à la reconquête de leur village et à sa reconstruction. Ainsi, toute personne sachant se battre, ayant des compétences artisanales, magiques ou cherchant à intégrer le Clan pour simplement se rapprocher de leur mode de vie et de pensée pourra directement prendre contact avec Shonae Kuraiken. Des rescapés exilés de la fuite de Nogyôkaze peuvent d'ailleurs être incarnés, néanmoins, cela se fera avec une discussion au préalable. Le Clan recherche d'ailleurs des élèves afin de les intégrer au Clan et leur dispenser l'entraînement au Niten Ichi. Tout ceci est d'ailleurs de notoriété publique et le Clan ne se cache pas de son intérêt à redorer l'image du Clan.

En jeu et sur forum : Shonae Kuraiken ; Miharu Mikazuki ;
Bureau diplomatique du clan : Brumée, secteur 6 annexe, appartement 5.
Forum du clan : http://clancoeurlnoir.forumactif.com/

CN-hiver


CN-liaison


Petit lexique :
Daimyô : Chef de Clan ou de territoire.
Daisho : Paire de lames portée par les samourais contenant un katana et un wakizashi.
Tantô : Lame courte utilisée dans les dojos ou pour des assassinats.
Kami, Shina-to-Be : Dieu local et traditionnel Oriental.
Kenjutsu : Art martial porté sur la maîtrise du sabre.
Niten Ichi : Branche du Kenjutsu, elle est l'utilisation d'un mode de pensée trouvé dans le Go rin no sho et dans l'utilisation de deux lames simultanées.
Go rin no sho : Livre écrit par un grand Samourai Domien, destiné au Kenjutsu et plus particulièrement au Niten Ichi et àa la guerre en générale.
 : Long bâton de combat.
Jitte : Dague courte avec une griffe capable de briser des lames en les coincant.
Menkyo : Maître d'un art martial ayant reçu la bénédiction d'un grand maître pour enseigner cet art.
Kontorôru Kaze : Dérivé de la magie élémentaire procuré par un Kami local, permettant ainsi une maîtrise supérieure du vent uniquement.
(Ces "traductions" ou explications sont de ma propre interprétation et sont majoritairement modifiées pour coïncider avec le monde de FFXIV.)