FANDOM


 Les Songes de Nymeia
Sdn
"Fais de ta vie un songe, et d'un songe une réalité."
  Description
Affiliation Gridania
Résidence La Rêverie, La Lavandière, secteur 4 - parcelle 6
URL du forum http://compagnie.songes-de-nymeia.com/index.php

Présentation de la Compagnie Libre

Dalamud était arrivée…

Bahamut avait tout dévasté…

Pas seulement Mor Dhona, mais tout Eorzea avait subi d’innombrables dégâts en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, et ce au travers d’un véritable torrent de flammes.

Le plan élaboré par Louisoix Leveilleur pour requérir l’aide des Douze et sceller ce Primordial colossal avait échoué malgré toute l’énergie que les Eorzéens avaient dévoué à la prière : les Douze avaient été surpassés par l’incommensurable puissance de ce monstre gigantesque.

Une mer de cadavre tapissait déjà les plaines de Carteneau lorsque Louisoix, afin de préserver l’espoir d’Eorzea, avait invoqué la bénédiction d’Althyk le Comtemplateur afin de sauver les survivants de cette terrible bataille, devant le lac de Pleurargent.  Tous les aventuriers ainsi que les membres de l’Alliance Eorzéenne furent soudain entourés d’un halo lumineux bleuté et un à un, ils avaient disparu de cet océan de flamme et de destruction.


Lorsque tous les combattants de l’Alliance étaient réapparus, disséminés de part et d’autre d’Eorzea, ils n’en croyaient pas leurs yeux : le paysage qui s’étendait devant leurs yeux, le fait d’avoir survécu…


Quelques années s’étaient visiblement écoulées depuis la bataille. Par sa bénédiction, Althyk, maître du temps et de l’espace, avait décidé de d’envoyer ses protégés à distance du champ de bataille : loin dans l’espace, mais aussi dans le temps. L’éther était après tout une source inépuisable d’énergie, mais aussi de mystère, si bien que les aventuriers ne furent pas si surpris en découvrant le monde qui s’offrait à eux. Beaucoup de travail avait été fait pendant ces cinq années pendant lesquelles les aventuriers avaient simplement disparu de la surface d’Hydealyn. De la reconstruction notamment, pour réparer les dégâts engendrés par Dalamud, mais pas seulement...

La face d’Eorzéa avait été remodelée, et le visage de la forêt de Sombrelinceul, des plaines de La Noscea, de la steppe du Thanalan, des hautes-terres du Coerthas et des terres désolées du Mor Dhona avait complètement changé.

L’empire s’était aussi confortablement installé sur le continent, sous le commandement de Gaius van Baelsar, lequel avait avidement profité du chaos qu’avaient mis Nael van Darnus et Bahamut. De nouvelles forteresses, en plus de Castrum Novum, avaient été érigées à travers le continent. De nombreuses patrouilles pouvaient souvent être observées, ces dernières étaient d’ailleurs notamment chargées de garder les débris de matériel magitek qui avaient été détruits et qui rouillaient de-ci de-là, certainement de peur que les Eorzeens ne s’en emparent et s’approprient leur technologie. Malgré cet œil menaçant de l’empire qui n’avait de cesse de surveiller les Cités-Etat de Gridania, d’Ishgard, de Limsa-Lominsa et d’Ul’dah, les Eorzéens s’efforçaient de vivre et d’agir pour tenter de reprendre le contrôle d’Eorzea, cette terre bénie des dieux.

Depuis son arrivée sur ce « nouvel Eorzea », Prinesca avait été en mesure de retrouver ses connaissances et de reconstituer, non sans mal, Les Songes de Nymeia. Par le plus grand des miracles, tous semblaient être encore en vie. Tous n’avaient pas assisté à l’affrontement final et si certains avaient été sauvés in extremis sur le champ de bataille par Louisoix et ainsi été téléportés aux quatre coins du continent, d’autres avaient simplement échappé à la rage de Bahamut et avaient survécu, cinq ans durant, participant à la reconstruction du continent.

Depuis leur arrivée sur ce « nouvel Eorzea », Prinesca, Greil ainsi que toutes les connaissances qu’ils avaient su réunir sous leur bannière avaient une certitude : lutter seul était impossible, la puissance de l’empire était invraisemblable et malgré tout ce qu’ils avaient vécu jusqu’ici, la nécessité de s’unir encore davantage avec les autres aventuriers était devenue une évidence…


Si le groupe qu’elle avait formé autrefois avait été amené à subsister face à cette grande crise, c’était grâce à son unité, grâce l’amitié qui les unissait, et ce malgré leurs différences. Elle sentait que ces épreuves qu’ils avaient traversées n’avaient contribué qu’à renforcer encore davantage leurs liens. Mais elle sentait également que la situation qu’Eorzea traversait appelait aussi à réunir davantage de volontaires déterminés à prendre en main leur destin afin de devenir plus fort et résister face aux menaces grandissantes qui se dressaient devant eux.

Comme à son habitude, Prinesca prit place au cœur du Perchoir, un grand verre de lait à la main et regardant fixement la feuille de parchemin encore vierge qu’elle avait déroulé devant elle. Elle passa sa langue sur ses lèvres, posa le verre qu’elle tenait fermement entre ses mains, attrapa sa plume et se laissa happer par son inspiration.

Liste des membres

Les Fileurs

Les Conquérants

Les Erudits

Les Vagabonds

Les Membres